• revue de roses

    Pour se replonger dans les heures douces de l'été, petite revue des roses qui ont enchanté mon été 2017...

    On commence par un grimpant. C'est le rosier "Paul Noël", vu aux "Vieux Manants". Il s'agit d'un rosier ancien, créé en 1913 par un obtenteur amateur de Rouen, Rémi Tanne (source: Promesse de Fleurs).

    DSC_0325.JPG

    Ci-dessous, une "hypothèse" ^^... sans certitude mais avec beaucoup d'indices, il s'agirait de "Cardinal de Richelieu", vu au jardin "Les Tilleuls".

    DSC_0674.JPG

    Le merveilleux "Guirlande d'Amour", créé par Louis Lens en 1993, vu au "Jardin de Tanguy". Un rosier qui a obtenu la certification ADR , excusez du peu... ^^

    DSC_0032.JPG

    DSC_0029.JPG

    DSC_0031.JPG

    Ci-dessous, toujours dans le même jardin, "Pleine de grâce", un autre rosier grimpant blanc de Louis Lens ( créé en 1981).

    DSC_0055.JPG

    Puis un anglais, "Charles Austin", créé par David Austin en 1973.

    DSC_0139.JPG

    Ci-dessous le célèbre "Ghislaine de Féligonde", créé par Eugène Turbat en 1916.

    DSC_0147.JPG

    DSC_0146.JPG

    Aaah.., ci-dessous "Bonica", ici en début de floraison, un rosier très connu de Meilland (une obtention de 1982), au jardin "La Sauvenière", à Conneux.

    DSC_0231.JPG

    Un grand classique, "Alba maxima". Très ancien ("connu depuis l'antiquité", lit-on), il est souvent choisi pour sa résistance.

    DSC_0260.JPG

    La star de mon été !  Le rosier "Toby Tristam", vu à l’Abbaye de Grandpré, à Faulx-les-tombes. Un rosier anglais, obtenu par Hillier, en 1970, semble-t-il.

    DSC_0514.JPG

    DSC_0505.JPG

    La douceur incarnée ; le superbe rosier "Summer wine", un rosier Kordes. Grimpant, mais de taille moyenne,  il est -en plus- délicieusement parfumé... Vu à l'abbaye de Grandpré.

    DSC_0547.JPG

    Dans le jardin d'Emile, à Bossières, coup de cœur pour le célébrissime "Mozart"... Un rosier créé en 1937 par Peter Lambert, un rosiériste allemand (m'apprend Wikipédia ^^).

    DSC_0572.JPG

    Puis de nouveau "Bonica", mais plus épanoui ici.

    DSC_0651.JPG

    Et enfin le merveilleux "Astronomia" de Meilland, nommé de la sorte en dédicace à l'Observatoire de Paris, aux adorables étamines rouges.

    DSC_0661.JPG

     Une toute douce semaine à chacun-e d'entre vous !

    "Light and shade by turn but love always"

    Silène

  • polémique

    Décidément, elle apparait bien polémique la belle phytolaque...

    De son nom latin "Phytolacca americana", elle est parfois appelée "Raisin d'Amérique", mais aussi "Vigne de Judée", "Épinard de Cayenne" ou encore se serait appelée jadis "Grande Morelle des Indes".... (m'apprend le site wikipédia ^^ ). De quoi retenir notre attention, n'est-ce pas ?

    Au-delà de la poésie de ses appellations, la belle a beaucoup d'atouts...

    DSC_0282.JPG

    Un beau volume, beaucoup de prestance et une très jolie floraison. Après la floraison, des fruits se forment - déjà très jolis lorsqu'ils sont verts- mais qui deviennent superbes quand ils prennent leur belle teinte vineuse... (ci-dessous photos internet).

    Hmmm (Gros soupir....)

    2017-11-23.jpg(source photos internet)

    J'étais déjà tout à fait conquise, quand j'ai lu à son propos, sur le web, des articles forts préoccupants. Notamment celui-ci...

    - "Comment éradiquer le phytolaque ou "raisin d'Amérique" ?"  (sur le Figaro en ligne)

    ou celui-ci...

    - " Comment se débarrasser du "raisin d'Amérique" ? "  (sur le site Futura-Sciences)

    Et il y en a beaucoup, beaucoup d'autres.

     

    Une fois qu'on la connait, on la remarque, bien entendu ! Et pour tout vous dire, cet été je l'ai croisée dans plusieurs jardins, parmi les plus beaux et même les plus connus. Parfois elle semble avoir été invitée, parfois elle semble ... s'être invitée au milieu d'un massif !

    DSC_0257.JPG

    Vous la voyez  ?

    2017-11-20.jpg

    Ou ici...

    DSC_0269.JPG

    ... ou encore ici...

    DSC_0212.JPG

    Alors que faire ? 

    J'imagine que dans un jardin privé, avec une véritable surveillance, on peut contenir son développement... Oui, mais le problème semble ailleurs.  Les oiseaux raffolent de ces baies brillantes et en propagent les graines, par leurs fientes bien sûr, sur de larges territoires... Et là, plus aucune maîtrise possible ; la belle échappe très vite à tout contrôle !

    On me souffle qu'on pourrait la cultiver mais en détruisant systématiquement les hampes florales avant la coloration des graines, si séduisante pour les oiseaux .        Qu'en dites-vous ?    Le débat est ouvert...

    En avez-vous au jardin ?   En connaissez-vous dans les bois près de chez vous ?

     Silène

     

  • les "coins pépinières"

    Pour tenter de prolonger un peu le plaisir des visites dans les beaux jardins de cet été, je vous propose cette semaine une balade dans les très jolis "coins-pépinières" de ces jardins privés...   Qu'en dites-vous ?

    D'abord, on commence par l'adorable installation étagée de Gaby, juste à coté du passage vers le potager.

    DSC_0284.JPG

    DSC_0202.JPG

    DSC_0203.JPG

    DSC_0205.JPG

    DSC_0283.JPG

    Puis, on fait un crochet par le très généreux espace "pépinière-et-poulailler" de Maria, à Fouron-le-Comte  ^^

    DSC_0064.JPG

    DSC_0065.JPG

    DSC_0084.JPG

    DSC_0072.JPG

    DSC_0070.JPG

    Dans le foisonnant jardin d'Hélène, à Embourg, les boutures -tout comme les plantes en acclimatation- sont réparties à différents endroits, augmentant d'autant le plaisir de tomber sur de petits trésors, tout au long de la visite... ^^

    DSC_0049.JPG

    DSC_0030.JPG

    DSC_0028.JPG

    Et enfin, on termine la balade par la pépinière riche et pleine de charme du jardin de Christine, à Francorchamps.

    DSC_0228.JPG

    DSC_0124.JPG

    DSC_0226.JPG

    DSC_0122.JPG

    DSC_0123.JPG

    En vous laissant  rêver à vos boutures de l'année prochaine,

    les boutures à faire ou à vous procurer, ... ^^

    je vous souhaite une toute belle semaine !

    Silène